On a vu "Alpha et Oméga"

Au milieu d'une déferlante de films d'animations et familiaux (Moi Moche et Méchant, Arthur 3 : La guerre des deux mondes, Le Royaume de Ga'hoole...) débarquant à grands renforts marketings et inondant les rues (et les stations du métro) d'affiches en ce mois d'octobre, Alpha et Oméga fait office de petit poucet. L'affiche nous annonce un film à ne pas louper, qu'en est-il? ce film mérite-t-il une place d'outsider ou pouvez-vous passer votre tour sans regret?

Le film

Kate et Humphrey ont beau avoir grandi ensemble, ils n’ont désormais plus grand-chose en commun. Lui est un loup Oméga qui ne vit que pour s’amuser, et elle une louve Alpha dominante aussi disciplinée que directive, qui prendra bientôt la tête du clan. Fille du chef de la meute de l’Ouest, elle doit en plus épouser Garth, futur meneur du clan de l’Est, pour éviter une guerre. Alors que les noces se profilent, Kate et Humphrey sont capturés par les gardes forestiers et emportés à des centaines de kilomètres de leur réserve naturelle.

En leur absence, bien des dangers menacent leur meute. Le temps est compté et les échéances approchent. Pour rentrer chez eux à temps, Kate et Humphrey vont être obligés de traverser la moitié du pays, d’affronter les dangers à poils, à plumes et à roues qui rythment leur périple mais surtout, ils vont découvrir une autre façon de voir le monde...

Alpha et Oméga sort dans nos salles ce mercredi 20 octobre, en 3D relief dans les salles équipées.

Notre avis

L’idée de Alpha et Oméga est venu à Steve Moore –coscénariste du film- après la découverte d’un article sur un programme fédéral de reconstitution de la population des loups dans les étendues sauvages de l’Idaho. Il raconte : « Ils capturaient des loups au Canada et les relâchaient dans l’Idaho pour qu’ils y fassent des petits. Je me suis demandé ce qui se passerait si des individus choisis pour fonder une famille à l’autre bout du pays ne s’entendaient pas du tout... »

Nos deux héros sont, comme Humphrey Bogart et Katharine Hepburn à qui ils doivent leurs noms, à l’opposé l’un de l’autre. Bien qu’appartenant à la même meute de loups, Kate et Humphrey ne peuvent en pas être plus différents. Emmenés et relâchés dans l’Idaho, une longue route les attend pour rentrer chez eux... ce coup du sort va leur donner l’occasion de découvrir d’autres voies que celles qui semblaient toutes tracées !

Humphrey est un Oméga qui adore la vie et s’amuser. Kate est la fille du chef de la meute, c’est une Alpha forte et tenace. Ses responsabilités l’obligent à épouser Garth, le fils du chef de la meute rivale, afin d’unir les deux clans et d’apaiser leurs conflits territoriaux. Lilly, la jeune soeur timide de Kate est comme Humphrey un loup Oméga, calme et un peu naïve. Pendant que Kate et Humphrey essayent de revenir au Canada depuis l’Idaho, Lilly est chargée de tenir compagnie à Garth...

Le duo comique du film est campé par Marcel et Paddy, le jars québécois et le canard d’origine britannique qui se chamaillent constamment à propos de leur partie de golf. Le casting est complété par les chefs des deux meutes rivales : Winston, le père de Kate et Lilly, et Tony, le père de Garth (interprété en version originale par feu Dennis Hopper à qui le film est d’ailleurs dédié).

Alpha et Oméga est le premier film d’animation en 3D conçu par Crest Animation Productions, un studio basé en Inde et à Los Angeles. Contrairement à la plupart des films en 3D qui essayent de recréer des textures réalistes, les réalisateurs Ben Gluck et Anthony Bell ont choisi un style plus pictural. Le résultat est une animation et des graphismes épurés et simplistes, loin de la qualité et du réalisme des films d’animations actuels et qui nous rappelle par moments les prémices de l’animation 3D... mais c’est justement ce côté «cartoon»/dessin-animé qui fait le charme du film. Omniprésente dans nos salles actuellement, la désormais incontournable 3D stéréoscopique est de la partie et est de surcroit plutôt bien utilisée dans les nombreuses scènes d’actions et autres cascades.

A travers des paysages superbes, nos deux héros vont vivre autant d’aventures qu’ils vont faire de rencontres. L’histoire est légère mais pleine de rebondissements, elle parle des préjugés et des dogmes, le tout avec beaucoup d’émotion et d’humour. Le film offre plusieurs niveaux de lecture, pour les petits comme les plus grands, Alpha et Oméga a tous les ingrédients pour plaire à toute la famille.

Partez avec Kate et Humphrey, et faites la connaissance de Marcel et Paddy en pleine partie de golf :

Conclusion

Surfant sur la vague des films d'animation et de la 3D, Alpha et Oméga vous invite à dévaler les pentes, à courir dans les immenses forêts et à vivre mille péripéties avec un couple pas comme les autres...

Ce road movie poilant est une agréable surprise, le film est drôle, les personnages sont attachants avec des personnalités qui font des paires. Bien que un peu prévisible le scénario a son lot de rebondissements, et mention spéciale pour ma part aux graphismes et à la 3D "old school" mais qui donnent justement du charme au film. Secouez et vous obtenez un petit film d'animation pour toute la famille, sans prétention et sans prise de tête mais vraiment très sympathique, et qui mérite une petite place dans les sorties du mois. A voir si vous en avez l'occasion !

Fiche technique
Sortie nationale le 20 octobre 2010, en 3D dans les salles équipées
Un film réalisé par Anthony Bell et Ben Gluck
Scénario de Christopher Denk et Steve Moore, d’après une histoire de Steve Moore
Un film produit par Richard Rich, Ken Katsumoto, Steve Moore
Avec les voix de Justin Long, Hayden Panettiere, Dennis Hopper, Danny Glover, Christina Ricci
Durée: 1h28

©Metropolitan Filmexport - Lionsgate/Crest Animation