• Warning: Use of undefined constant cinecoulisses - assumed 'cinecoulisses' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 93

    Warning: Use of undefined constant R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8 - assumed 'R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 94
  • 0 comm's
A la une
[Critique] Avengers : Infinity War
Egalement dans l'actu
[Critique] L'Île aux Chiens

[Critique] X-Men : Le Commencement

11 ans après un premier opus, une trilogie (X-Men, X-Men 2, X-Men, l'affrontement final) et un spin-off (X-Men Origins: Wolverine) plus tard, la saga X-Men est de retour sur grand écran avec X-Men: Le Commencement. Ce préquel aux airs de reboot réalisé par Matthew Vaughn nous entraîne dans les années 60 en pleine Guerre froide, aux origines de la saga...

Le film

X-Men: Le Commencement nous entraîne aux origines de la saga X-Men, révélant une histoire secrète autour de la Guerre froide, alors que notre monde est au bord de l’Armageddon nucléaire. Tandis que la première génération de mutants dévoile toute l’étendue de ses pouvoirs, des alliances sont formées avant d’aboutir à la guerre éternelle entre la Confrérie de Magneto et les X-Men du Professeur X...

X-Men: Le Commencement arrive demain 1er juin 2011 dans nos salles...

Notre avis

A mi-chemin entre le préquel et le reboot, X-Men: Le Commencement est un nouveau début pour les X-Men. L’histoire a été imaginée par Sheldon Turner et Bryan Singer, dont le travail de réalisateur sur les deux premiers films de la série a été salué par la critique et le public du monde entier. Habile mélange de drame, d’action spectaculaire et de thèmes sociaux et politiques, les films de Bryan Singer sur les X-Men sont devenus un modèle pour la résurgence des films adaptés de comics et marquent un tournant dans la nouvelle ère des films de super-héros. La réalisation du film est assurée par Matthew Vaughn, connu pour avoir réalisé l'an passé le jouissif Kick Ass.

Ce nouveau film se déroule dans les années 60 à l’aube de l’ère spatiale et en plein apogée de la Guerre froide alors que l’escalade des tensions entre les États-Unis et l’Union soviétique menace toute la planète. C’est à cette époque que Charles Xavier rencontre Erik Lehnsherr... Avant que Charles (James McAvoy) et Erik (Michael Fassbender) ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils ont d’abord été deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs, deux amis travaillant avec d’autres jeunes mutants pour stopper la plus grande menace que le monde ait jamais connue. Certaines de ces jeunes recrues sont les héros des précédents films X-Men et d’autres sont des personnages célèbres des comics Marvel qui font leur première apparition sur le grand écran. X-Men: Le Commencement apporte les réponses à des questions qui intriguent depuis longtemps les fans des films et des comics: comment les X-Men se sont-ils formés? pourquoi Charles Xavier est-il en fauteuil roulant? quelle est l’histoire du manoir et du Cerebro?

Pour interpréter les personnages de Charles, un jeune et talentueux diplômé en génétique issu d’Oxford qui est aussi le plus puissant télépathe au monde, et d’Erik, qui a découvert sa capacité à contrôler les champs magnétiques quand il était enfant dans des circonstances horribles, les cinéastes devaient trouver deux jeunes acteurs que le public accepterait dans les rôles déjà interprétés par Patrick Stewart et Ian McKellen. James McAvoy et Michael Fassbender y parviennent parfaitement... et là où l'on pouvait craindre qu'ils ne fassent que camper une version plus jeune des acteurs de la trilogie originale, ils offrent une réelle interprétation des personnages, d'autant que leurs personnalités dans cet opus sont très différentes de celles que l'on retrouve dans les premiers films.

Dans la première trilogie X-Men, les mutants forment une équipe soudée et maitrisent leurs pouvoirs, ce qui est loin d'être le cas quand nous les découvrons dans X-Men: Le Commencement. Le film va ainsi nous montrer leur rencontre, la découverte de leur pouvoir, et nous emmener progressivement à ce qu'ils sont au début de X-Men. Le premier allié mutant de Charles est Raven (Jennifer Lawrence), une métamorphe à la peau bleue douée d’une agilité surhumaine qui deviendra la fameuse Mystique. Les deux mutants se sont rencontrés quand ils étaient enfants, Charles fait de Raven un membre de sa famille mais les premiers films nous ont montré que leur relation va radicalement changer...

Quand Charles et Erik apprennent l'existence d'autres mutants, ils découvrent un complot qui les propulse au centre des tensions croissantes entre les États-Unis et l'Union soviétique, des tensions qui risquent de détruire le monde. Pour contrer la menace, une alliance précaire se forme entre les mutants et une agence secrète du gouvernement américain... À l’agence, Charles et Erik rencontrent Hank (Nicholas Hoult), un brillant scientifique qui ne possède que quelques traits mutants jusqu’à ce qu’un sérum libère le Fauve qui est en lui. Grâce au tout premier Cerebro, Charles et Erik retrouvent d'autres X-Men, parmi lesquels Havok (Lucas Till) qui peut projeter des rafales d’anneaux d’énergie, le Hurleur (Caleb Landry Jones) au cri sonique, Darwin (Edi Gathegi) ou bien encore Angel (Zoe Kravitz) dont le tatouage en forme d'ailes peut devenir réel...

Charles et Erik dirigent ces mutants dans une bataille épique contre Sebastian Shaw (Kevin Bacon), un puissant mutant qui absorbe l’énergie pour la transformer en force surhumaine. Il ne reculera devant rien pour déclencher une guerre mondiale et pour cela il compte tirer parti de la crise des missiles cubains dont le film fait de lui l'investigateur. Pour mener à bien son projet, Shaw peut compter sur Emma Frost (January Jones) une télépathe avec une peau en diamant indestructible, Azazel (Jason Flemyng) un personnage démoniaque et Riptide (Alex Gonzalez) capable de créer de puissantes tornades...

Bryan Singer nous offre un film spectaculaire et intelligent, qui intègre parfaitement les années 60 et leur contexte historique dans son propos. Nourri de l'esthétique de cette époque, le film emprunte au style James Bond tout en préservant l’ambiance un peu plus sombre du monde des X-Men. L'humour et les personnages ne sont pas en reste, avec une mention spéciale pour le caméo d'un certain... Hugh Jackman, alias Wolverine.

Bien que durant plus de deux heures, X-Men: Le Commencement ne laisse aucune place aux temps morts, allant crescendo dans son rythme et dont la dernière demi-heure est -à nos yeux- tout simplement parfaite. Par les thèmes qu’il aborde et son contexte historique, le film passionnera tous ceux qui ne connaissent pas les autres épisodes de la série. Les inconditionnels de la saga prendront eux un réel plaisir à découvrir ses origines, et à voir se mettre en place progressivement tous les éléments et tous les personnages de la trilogie originale, jusqu'à la scène finale...

En conclusion

Dans un monde au bord du chaos nucléaire, l’action nous entraîne aux origines de la saga X-Men, révélant des événements secrets de la Guerre froide. Alors que les premiers mutants découvrent leurs pouvoirs et apprennent à les utiliser, des alliances se forment qui entraîneront une guerre éternelle entre les héros et leurs adversaires de l’univers X-Men.

Marquant l’alliance d’un grand spectacle et de personnages que l’on découvre comme on ne les a jamais vus, X-Men: Le Commencement est définitivement un vrai grand film de super héros, qui nous propose un préquel aux airs de reboot et qui complète avec brio la trilogie originale. Bryan Singer en scénariste et Matthew Vaughn en réalisateur nous offrent assurément l'un des meilleurs films de la saga X-Men, peut-être même LE meilleur! A découvrir dans nos salles dés demain 1er juin 2011...

Fiche technique
Twentieth Century Fox, en association avec Marvel Entertainment et Dune Entertainment, présente...
Un film de Matthew Vaughn
Produit par Lauren Shuler Donner, Bryan Singer, Simon Kinberg, Gregory Goodman
Avec James McAvoy, Michael Fassbender, Rose Byrne, Jennifer Lawrence, January Jones...
Scénario de Ashley Edward Miller & Zack Stentz et Jane Goldman & Matthew Vaughn
Sur une histoire de Sheldon Turner et Bryan Singer
Sortie nationale en France le 1er juin 2011
Durée: 2h12
Titre original: X-Men: First Class