• Warning: Use of undefined constant cinecoulisses - assumed 'cinecoulisses' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 93

    Warning: Use of undefined constant R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8 - assumed 'R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 94
  • 0 comm's
A la une
[Critique] Avengers : Infinity War
Egalement dans l'actu
[Critique] L'Île aux Chiens

[Club 300] [Critique] Intouchables

Après The Artist le mois dernier, j'ai eu la chance et le plaisir de découvrir dernièrement Intouchables, en présence d'une partie de l'équipe du film...

Le film

A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement... Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra... Intouchables.

Intouchables arrive sur nos écrans mercredi prochain 2 novembre 2011...

Notre avis

Après la famille dans Tellement proches, le handicap est le maitre mot de Intouchables, le nouveau film de Eric Toledano & Olivier Nakache. C'est le visionnage d'un documentaire qui a donné aux deux réalisateurs l'envie de faire ce film. Intitulé A la vie, à la mort, ce dernier évoquait le cas d'un jeune de banlieue embauché pour s'occuper d'un homme tétraplégique, Philippe Pozzo di Borgo. Nous sommes alors en 2004 et les deux cinéastes, bien que séduits par l'idée, ne se sentent pas encore de taille à affronter un tel sujet... il leur faudra 5 ans pour que l'idée murisse.

Philippe -interprété par François Cluzet- est victime d'un handicap physique, tandis qu'Abdel -campé par Omar Sy, définitivement un habitué des deux réalisateurs, pour notre plus grand bonheur- est victime d'un handicap social. Ces fardeaux vont les rapprocher jusqu'à créer une amitié innatendue et une complémentarité qui va les renforcer, l'un comme l'autre. Malgré un sujet difficile, Intouchables mérite tout autant l'étiquette "comédie" tant l'humour y est omniprésent. Cet aspect était primordial pour Philippe Pozzo di Borgo, qui ne voulait pas que son histoire personnelle fasse l'objet d'un film axé sur la pitié et la compassion.

Le saviez-vous (et vous pouvez compter sur Omar pour défendre ce point précis): Les premières minutes du film, filmées en banlieue parisienne, n'ont pas pour but d'exposer la réalité des banlieues ressassée de manière permanente dans les JT selon les réalisateurs, mais au contraire de dresser au mieux le portrait du jeune Driss -alias Abdel-, originaire des cités, afin d'accentuer l'écart de statut avec Philippe, aristocrate.

Inspiré de faits réels, Intouchables est un savant mélange entre comédie et émotion, servi par deux acteurs magistraux... François Cluzet livre une performance à la fois émouvante et éprouvante, tandis que Omar Sy nous offre son meilleur rôle à ce jour. Les deux comédiens interprètent un duo dont l'alchimie fonctionne à merveille et offre une magnifique histoire d'amitié. Intelligent et parfaitement emmené par des réalisateurs qui maitrisent leur sujet, Intouchables est un très beau film qui change des comédies françaises bien souvent trop consensuelles, à découvrir dans nos salles ce 2 novembre...