Annecy 2013 - Jour 2

Annecy, mardi, 7h30... Comme hier lundi le réveil est matinal, mais pas trop le choix pour profiter de cette deuxième journée du Festival international du film d'animation d'Annecy 2013, qui fort heureusement s'annonce moins dense que la première. En prime, la météo semble enfin de notre côté et le soleil décidé à montrer le bout de son nez.


Marché International du Film d'Annecy

Ce matin, ma journée commence à 9h30 en Salle Pierre Lamy...

Work-in-progress "How to Train Your Dragon 2"

Pour la première fois, DreamWorks Animation présente cette année à Annecy un «work-in-progress», et pas n'importe lequel puisque qu'il s'agit de Dragons 2 (How to Train Your Dragon 2), la suite de l'un des films les plus appréciés (si ce n'est LE plus apprécié) du studio, Dragons, sorti en 2010.

La séance est animée par le réalisateur Dean DeBlois et la productrice Bonnie Arnold. Pendant près d'une heure, les deux intervenants vont nous présenter leur nouveau film en exclusivité et nous dévoiler des extraits, des images et les coulisses de sa fabrication.

Le second volet de la trilogie Dragons nous ramène dans l'univers fantastique de Harold et Krokmou, cinq après qu'ils soient parvenus à unir dragons et vikings sur l'île de Berk. Les deux sont devenus inséparables, mais lorsque l'une de leurs aventures les conduit dans une cave de glace secrète abritant des centaines de dragons sauvages et le mystérieux Dragon Rider, les deux amis se retrouvent au centre d'une bataille visant à préserver la paix.

Bonnie Arnold est connue pour avoir produit Toy Story et Dragons, et travaille d'ors et déjà sur Dragons 3 qui viendra cloturer la trilogie. Dean DeBlois a lui travaillé pour Don Bluth et Disney avant d'intégrer DreamWorks Animation pour travailler sur Dragons avec Chris Sanders, tandis qu'il réalise seuls les deux opus suivants.


Dragons

Ce nouveau film prend place 5 ans après le premier. Le défi pour l'équipe du film a été de conserver le chara-design original, tout en vieillissant les personnages de 14/15 à 19/20 ans. Nous avons pu voir un comparatif entre avant et après, et le résultat s'annonce vraiment sympathique et "naturel". Astrid apparait ainsi plus mature et plus féminine. Harold a un vrai costume pour voler, avec des ailes, et apparait également plus mature et plus "viking".

Un nouveau personnage nous a également été présenté : Eret, un "dragon trapper", drôle et un peu prétentieux.

Dragons 2 est le premier film de DreamWorks Animation à utiliser une toute nouvelle chaine de logiciels pour la production, incluant un tout nouveau moteur de rendu. Cela a d'ailleurs imposé de refaire toutes les textures et tous les modèles des personnages, au lieu de simplement réimporter l'existant, pour garder une cohérence visuelle entre les films.

3 extraits nous ont été dévoilés : la scène d'introduction, une scène de vol où Harold et Krokmou se font bousculer par un personnage mystérieux lui aussi monté sur un dragon, et une scène où Harol est amené -en tant que prisonnier- chez un ennemi tout aussi mystérieux. Pour chaque extrait présenté, nous avons pu voir 4 versions montrant la progession de la conception et du rendu final du film : une vision vraiment très intéressante permettant de plonger au cœur même de la production. La quatrième version dévoilée était la version finalisée (ou presque) et le rendu est réellement impressionnant, tant au niveau des décors et des effets visuels, que de l'animation (et l'acting) des personnages. L'animation des visages (sourcils, bouche...) est ainsi réellement bluffante.

Là où le premier film se terminait sur une fin ouverte, Dragons 2 aura lui une fin à cliffhanger avec une réelle intrigue en suspens et un conflit non résolu, dont le dénouement arrivera dans le dernier film.

Côté musique : John Powell est de retour pour l'écriture de la bande originale, tandis que Sigur Rós signera une nouvelle chanson.


Bonnie Arnold, Dean DeBlois et Dimitri Granovsky (présentateur)

Dean DeBlois nous a expliqué que la 3D stéréoscopique ne fonctionne que sur les scènes où il y a un réel intérêt, tels que les close up (plans rapprochés), les scènes émotionnelles ou les scènes de vol. Si la 3D devient systématique, le spectacteur ne la voit plus car l'oeil s'y habitue, ce qui est dommage... raison pour laquelle il l'utilise avec parcimonie.

A propos de la série TV : bien que les équipes soient de la même société et puissent être amenées à échanger, et que les modèles graphiques sont évidemment communs, la production des films et celle de la série sont totalement dissociées. Il ne sera ainsi absolument pas nécessaire de suivre le petit écran pour apprécier (et comprendre) la suite de la trilogie sur grand écran.

En bref... Dragons 2 s'annonce épique, drôle et joyeux... mais il faudra attendre le 25 juin 2015 pour le découvrir.


La salle Pierre Lamy

L'édition 2013 souligne une fois encore qu'à Annecy, professionnalisme, ouverture, échanges et convivialité sont étroitement liés. Equation parfaitement incarnée lorsque l'occasion est donnée au grand public et aux professionnels de rencontrer les réalisateurs des films en compétition ou en cours de production...

Il est à peine 11h, je choisis d'aller profiter du grand ciel bleu qui irradie Annecy et avancer sur mon écriture bien au frais dans la salle de presse, avant de me rendre dans la Salle des Haras à 16h...

Get a horse!

Après Paperman l'an passé, les Walt Disney Animation Studios nous invitent à découvrir Get a horse!, un court métrage jusque-là inédit avec en vedette l’incomparable Mickey présenté pour la première fois au monde à Annecy.

Avec pour vedette le légendaire Mickey Mouse, à qui Walt Disney lui-même prête sa voix, ce court métrage en noir et blanc dessiné à la main raconte les aventures de la célébrissime souris, de sa complice Minnie et de leurs amis Horace et Clarabelle qui profitent d’une délicieuse promenade musicale dans un chariot, jusqu’à ce que Pat Hibulaire vienne troubler la fête...

Beaucoup de choses auront été dites, lues ou entendues ces dernières semaines à propos de ce court-métrage qui aura fait couler beaucoup d'encre et entrainé beaucoup de suppositions : court-métrage d'époque retrouvé miraculeusement ? enregistrement sonore de Walt Disney jamais utilisé ? tout nouveau-court métrage dans un style rétro ? tout nouveau-court métrage en utilisant la technique de Paperman ? Et vous alors, chers lecteurs, quel est votre hypothèse ? Le moment est venu de lever le voile sur ce grand mystère...

Nota!! Si vous voulez garder la surprise sur ce court-métrage, je vous conseille de ne pas lire ce qui suit. Vous voilà prévenus !!

Après une bref introduction de Eric Goldberg, nous (re)découvrons sur grand écran deux-courts métrages de Mickey de 1928, Plane Crazy et Steamboat Willie. Les cinéastes Lauren MacMullan et Dorothy McKim, respectivement réalisatrice et productrice de Get a horse!, nous présentent ensuite enfin ce fameux court-métrage : de mystérieux dessins d'animation portant la mention MM4 ont été retrouvés il y a 18 mois dans une collection privée. Après recherche, il s'est avéré qu'il s'agit d'un court-métrage inédit jamais finalisé... ce que les équipes de Disney ont enfin fait, 85 ans plus tard. Nous sommes le mardi 11 juin 2013 et ce bijou inédit retrouvé va enfin être dévoilé, en première mondiale à Annecy. La projection peut enfin commencer... lunettes 3D sur le nez !!

A la vue des réactions de la salle à l'issue de la projection, je pense que peu de monde s'attendait à ce qui nous a projeté, et que parler d'une très grande surprise n'est pas exagéré. Le court-métrage commence comme un short original de 1928, quand tout à coup l'écran commence à vibrer et Mickey en sort... en couleurs et en 3D. Get a horse! est en effet un habile (et impressionant) mélange d'animation 2D traditionnelle et d'animation CG, en prime en 3D relief, pour un résultat tout simplement bluffant.

Les animateurs Eric Goldberg et Adam Green ont travaillé de concert pour redonner à Mickey son allure originale de 1928. E. Goldberg s'est ainsi entrainé (et nous l'a montré avec une aisance remarquable en direct) à dessiner puis animer un Mickey dans le style original. Pour parfaire l'illusion, des filtres vieillissants et du flou ont été ajoutés à l'image. Pour la partie 3D, les animateurs ont créé de tout nouveaux modèles des personnages, fidèles au chara-design de 1928... tellement fidèles que le passage des personnages de la 2D à la 3D se fait avec un naturel bluffant, à l'instar de cette scène de ronde où les personnages sautent d'un décor à l'autre.


Eric Goldberg


Eric Goldberg dessine Mickey Mouse

Walt Disney lui-même prête donc bel et bien sa voix à Mickey, mais point d'enregistrement inutilisé ou retrouvé par hasard. L'intégralité des répliques provient d'enregistrements existants et/ou d'autres court-métrages, ce qui a nécessité un travail considérable pour "détourer" la voix de Mickey, les enregistrements d'époque étant pour la plupart mono-piste et incluant également la musique d'ambiance et les bruitages.

Après Paperman, les Walt Disney Animation Studios nous prouvent une nouvelle fois qu'ils connaissent leur héritage et comptent bien l'exploiter. A la surenchère technique, ils préfèrent mettre des techniques (nouvelles ou non, mais toujours utilisés de manière habile) au service d'une vraie histoire, touchante et émouvante.

Mickey, Minnie, Horace, Patibulaire, ils sont tous là... et nous offrent un grand moment de cinéma et d'émotion. Get a horse! est une excellente surprise, un habile mélange entre l'animation 2D et l'animation 3D (avec deux animateurs de légende que sont Eric Goldberg et Adam Green), un court-métrage de 2013 dans une ambiance 1928... une nouvelle pépite, à découvrir absolument !!

Aucune date de diffusion n'a encore été annoncée, mais il se murmure qu'il pourrait être diffusé en avant-première de La Reine des Neiges. A suivre...


Toute l'équipe de "Get a horse!"

Après les Walt Disney Animation Studios, place aux Pixar Animation Studios. Nous commençons par un petit tour au bar des partenaires où se tient une exposition de concept-arts de Monstres Academy...


Le bar des partenaires


Exposition "Monstres Academy"

Direction ensuite l'Hôtel Impérial...

Célébration du 25e anniversaire de RenderMan

Avec Monstres Academy, les studios Pixar repoussent une nouvelle fois le niveau de sophistication visuelle de leurs films... Tout ceci ne serait possible sans RenderMan, leur moteur de rendu utilisé pour l'ensemble de leurs productions de films d'animation en images de synthèse, mais également commercialisé pour d'autres studios (dernièrement il a ainsi par exemple été utilisé sur Prometheus).

2013 marque le 25e anniversaire de RenderMan. Pour l'occasion, un cocktail était organisé avec une présentation (succinte) du logiciel et de son évolution à travers le temps par Dylan Sisson de Pixar, ainsi qu'une projection spéciale du (Le) Parapluie bleu introduite par son réalisateur Saschka Unseld.


La magnifique salle de l'Hôtel Impérial où avait lieu la présentation


Direct du cocktail RenderMan...

Après un (pas si) petit apéritif aux couleurs de Pixar, direction le bord du lac...

Barbecue Disney•Pixar

Comme l'an passé, j'ai le plaisir d'être invité à ce barbecue aux couleurs des célèbres studios. Après Rebelle ou Les Mondes de Ralph l'an passé, ce sont cette année Monstres Academy, La Reine des Neiges ou bien encore Planes qui sont à l'honneur.


Direct du barbecue Disney•Pixar...

Comme en 2012, ce très sympathique évènement sera l'occasion d'échanger avec des personnes travaillant chez Disney ou bien encore avec d'autres journalistes. Ce sera aussi l'occasion pour moi d'interviewer -non sans émotion- toute l'équipe de Get a horse!, épaulé dans cette tâche par Crystal de Chronique Disney.


Eric Goldberg, Lauren MacMullan, Dorothy McKim et Adam Green

Nous en avons en effet eu l'immense honneur (et privilège) de nous entrenir avec la réalisatrice du court métrage Lauren MacMullan, la productrice Dorothy McKim ainsi qu'avec les célèbres animateurs Eric Goldberg et Adam Green.

Pendant une bonne dizaine de minutes, nous sommes revenus avec eux sur les origines de ce court-métrage, sur la collaboration entre les animateurs 2D et 3D ou bien encore sur la présence de Walt Disney lui-même au casting vocal. Une interview magique à retrouver très bientôt sur le site...

Il est presque 22h30, l'heure est venue de rentrer. Je ramène Crystal puis je récupère mes petits camarades de #FOA avant de rentrer tous ensemble vers notre hôtel...

Et la suite

Après un mardi un peu plus light, mon mercredi sera une journée «100% films» avec 4 longs-métrages. Des minions, une Jasmine ou bien encore un étrange zèbre sorti tout droit des studios Triggerfish... tel est le programme de cette 3e journée au Festival d'Annecy 2013. A suivre...