[Critique] En route !

Le film

Les Boovs, aliens à l’ego surdimensionné, choisissent, pour échapper aux Gorgs leurs ennemis jurés, de faire de la Terre leur nouvelle planète d’adoption mais Oh, l’un d’entre eux, va révéler accidentellement la cachette de son peuple... Contraint de fuir, il fait la connaissance de Tif, une jeune adolescente, à la recherche de sa mère. Ensemble, ils vont devenir d’improbables fugitifs embarqués dans l’aventure de leur vie et vont réaliser que les enjeux auxquels ils font face sont beaucoup plus complexes que de simples mésententes intergalactiques...

En Route !, le nouveau film DreamWorks Animation est à découvrir dans nos salles à partir du 15 avril !

Notre avis

Le réalisateur Tim Johnson a eu l'idée de transposer The True Meaning of Smekday d'Adam Rex en lisant cet ouvrage à ses deux fils alors âgés de 5 et 7 ans. Si les garçons ont apprécié l'histoire, celle-ci a plu davantage encore à leur père qui s’est alors lancé dans son adaptation... En Route ! était lancé !

Oh appartient à la communauté des Boovs, créatures grégaires et conformistes estimant que le vrai bonheur passe obligatoirement par l'effacement salutaire de toute individualité. Obligé de prendre la fuite après une énième gaffe, il croise la route de "Tif" Tucci, une adolescente afro-américaine qui vit seule depuis que sa mère – comme la plupart des humains – a été parquée à plusieurs milliers de kilomètres de là par les Boovs qui ont envahi la Terre.

Au départ, Tif et Oh se méfient l'un de l'autre mais très vite ils vont se retrouver obligés de faire équipe. Petit à petit, la contrainte va céder le pas à une véritable amitié... une amitié qui est définitivement le cœur de l'intrigue, aussi bien dans l'ouvrage que dans le film. Guidé par Tif, Oh finit par cerner le genre humain et par découvrir l'humour, l'art, la famille...

Oh et Tif ne partent pas seuls, ils sont accompagnés de Porky, petit chat taquin et meilleur ami de la jeune fille. Pendant leur périple, ils vont croiser la route du Capitaine Smek, chef des Boovs, ou encore de Kyle, un agent de la circulation rudoyé depuis longtemps. Ils vont également devoir se méfier des ennemis mortels des Boovs, les Gorgs, qui ne rêvent que d’une chose : les exterminer...

Le film nous entraîne avec Oh et Tif dans un périple à travers le monde, des États-Unis à l'Australie en passant par la France et la Chine... une expédition hors normes qui mobilise des millions de vaisseaux booviens et qui fait appel à une technologie neutralisant l'apesanteur sur toute la planète, sans oublier un gigantesque vaisseau-mère Gorg.

Selon les propos du réalisateur, En Route ! est «le premier road-movie comique et post-apocalyptique en animation de l'histoire du cinéma !» Mais surtout, le film évoque deux personnages qui ont du mal à trouver leur place dans leurs univers respectifs, et qui en étant unis apprennent à s'accepter et à comprendre l'importance de la solidarité. «Au fond, c'est un "film de potes" qui parle d'un affrontement entre deux êtres de cultures radicalement différentes qui finissent par se comprendre et par développer une amitié tendre et drôle.»

La musique joue un rôle déterminant dans le style d'humour du film, la caractérisation de ses personnages et les thèmes qui y sont abordés. On ne saurait s'en étonner quand on connaît l'implication personnelle de Rihanna dans le projet. En effet, si elle a prêté sa voix à Tif dans la version originale et écrit des chansons pour le film, la star a également collaboré de très près à la bande-originale, qui mêle ses propres chansons à celles d'autres artistes, comme Kiesza, Charli XCX + Stargate, Ester Dean, ainsi qu'à la musique proprement dite.

Depuis Fourmiz en 1998 - déjà réalisé Tim Johnson -, la technologie a accompli d'immenses progrès notamment grâce aux innovations de DreamWorks Animation. Après Dragons 2, En Route ! est le deuxième film qui bénéficie d'une technologie entièrement nouvelle du nom d'Apollo. Au terme de cinq années de recherche et développement, celle-ci permet aux artistes de contrôler leurs personnages selon leur bon vouloir avec une liberté de création totale.

Le studio offre à ses artistes, comme Johnson et ses équipes, une grande liberté artistique et des outils leur permettant de travailler de manière efficace et agréable. Le résultat est un film parfaitement maitrisé techniquement, visuellement très riche, mais au design et à l'univers beaucoup plus rond et cartoonesque que le monde de Harold et Krokmou.

En conclusion

Coloré et dynamique, En Route ! est un film sympathique et efficace. Loin du chef-d'oeuvre Dragons 2, cette nouvelle production signée DreamWorks Animation offrira un bon moment aux spectateurs, surtout les plus jeunes. Les adultes risquent d'avoir un peu plus de mal à y trouver leur compte, le film n'offre pas réellement de double lecture et l'humour - certes omniprésent - est très enfantin (là où un film comme Les pingouins de Madagascar atteint également un public plus mature). Les personnages, Oh et Tif en tête, sont touchants et attachants, si bien qu'on leur pardonne (presque) tous leurs écarts. Le film est servi par la musique de Rihanna (les allergiques passeront leur chemin) qui lui confère un rythme et une ambiance joyeuse, voir dansante.

Sans être le film de l'année, En Route ! offre un bon moment... une ode à la différence et à l'acceptation de soi à découvrir dans les salles !