• Warning: Use of undefined constant cinecoulisses - assumed 'cinecoulisses' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 93

    Warning: Use of undefined constant R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8 - assumed 'R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 94
  • 0 comm's
A la une
[Critique] Avengers : Infinity War
Egalement dans l'actu
[Critique] L'Île aux Chiens

[Rencontre] Lorie & Alizée pour "Clochette et la créature légendaire"

Avec Clochette et la créature légendaire, Disney invite petits et grands à un nouveau voyage au sein de la Vallée des Fées et à vivre une aventure riche en émotions au cours de laquelle Noa, amie de Clochette et fée des animaux, bravera toutes les règles pour porter secours à une mystérieuse bête légendaire. Lorie prête une nouvelle fois sa voix à l’intrépide Clochette tandis qu’Alizée, en offrant la sienne à Nyx, un nouveau personnage de fée éclaireuse très à cheval sur le règlement et la sécurité de ses concitoyens, fait ses premiers pas dans l’univers du doublage.

C’est à nouveau Lorie Pester, l’artiste aux 8 millions de disques vendus en France et désormais membre du jury de l’émission "La France a un incroyable talent" (diffusée sur M6), qui prête sa voix à la Fée Clochette. Un personnage qui lui tient à coeur depuis l’enfance, à une époque où sa meilleure amie la comparait physiquement à la plus mutine des héroïnes Disney.

Nouvelle venue au sein de la saga, Nyx est une fée éclaireuse en charge de la sécurité de la Vallée. Dotée d’un caractère bien trempé et d’un petit côté piquant et malicieux, elle était le personnage idéal pour permettre à la pétillante Alizée de faire ses premiers pas dans l’univers du doublage. Clochette est l’un des personnages préférés de la jeune artiste, au point de se l’être fait tatouer sur l’épaule dans sa version Disney.

A l'occasion du 6e long-métrage de la saga Clochette ce mercredi 8 avril, j'ai eu le plaisir de rencontrer les deux comédiennes avec d'autres blogueurs. Ensemble, nous sommes revenus sur ce doublage, sur leur expérience Disney, sur leurs projets...

Alizée, Lorie, bonjour ! Est-ce que prêter vos voix à des personnages Disney faisait partie de vos rêves quand vous étiez plus jeunes ?
Alizée/ En fait, moi quand j’étais petite je pensais que ce n’était pas envisageable, je ne pensais pas que je pourrais faire ça un jour... et maintenant, je trouve ça cool ! Je trouve qu’on est un peu chanceuse de pouvoir faire ça en tout cas, surtout quand on est fan de Disney !
Lorie/ Pareil. A aucun moment je ne me suis dit «tiens un jour je ferai ça !». Et le jour où on t’appelle tu fais «wahou, mais qu’est ce qui se passe ?». C’est juste génial parce que ça te tombe dessus comme ça, sans que tu t’y attendes vraiment !

Alizée, tu as une voix plutôt douce et chaleureuse. Ce n’est pas compliqué de doubler un personnage qui est un peu strict et autoritaire ?
A/ C’est ça qui était bien en fait, c’est ce qui m’a plu. Dans le premier essai que j’avais fait où j’avais quelques lignes à faire, on m’avait demandé de le faire avec ma voix naturelle, et après de changer au fur et à mesure pour arriver à cette voix plutôt grave et sévère... et je trouvais ça fun. J’ai une voix plutôt grave quand je parle, quand je chante je peux descendre très bas dans les graves. Pour une fille c’est parfois un peu surprenant, mais ça fait aussi partie des choses pour lesquelles j’ai accepté de faire ce personnage parce que justement c’est une voix que j’ai pas l’habitude d’utiliser dans la vie de tous les jours !
Comment est-ce que tu as travaillé le personnage, est-ce que tu t'es servie de la version originale ?
A/ Oui ! Quand on est en studio, il y a un directeur artistique pour coacher un peu, pour «driver», parce que nous - comme on n’a pas vu le film - il faut qu’on connaisse l’intrigue, la personnalité de la fée que l’on double... Après, on y va au feeling, on essaye des choses, on revient souvent sur la voix originale pour pas non plus trop s’en éloigner et rester fidèle !
Est-ce que tu trouves que le personnage te ressemble, est-ce que tu as des points communs avec lui ?
A/ J’ai bien aimé le fait que Nyx soit différente. J’aime bien les différences dans la vie de tous les jours, le fait qu’elle ne soit pas comme les autres, qu’elle soit moins «froufrou, paillettes, fi-filles». C’est ce qui m’a séduite aussi, parce qu’on peut montrer qu’on peut faire partie d’un dessin animé, avoir des ailes et être une fée, tout en étant moins féminine et moins gracieuse, plus sportive et un petit peu plus sévère... et la sévérité, l’autorité, c’est pas parce qu’on est comme ça qu’on est méchante ! C’est vrai que pendant le début du film on se dit «bon bah ok, elle c’est la méchante du dessin animé», et puis finalement on se rend compte que cette petite fée elle est juste là pour faire son travail, pour défendre la vallée des fées et protéger les fées du moindre danger, pour faire en sorte que rien ne rentre dans la vallée et que tout se passe bien. Mais elle y croit tellement et elle y va tellement à fond qu’on se dit «franchement elle est chiante celle-là, elle est pas cool !», mais en fait non. L’autre morale c’est qu’il ne faut pas avoir de préjugés sur les gens et essayer de connaître les personnes pour ensuite se faire une opinion. C’est vrai que dans la vraie vie, et dans les dessins animés c’est souvent comme ça, j’ai tendance à être comme elle et à me dire «bon bah je me méfie», à ne pas donner ma confiance aux gens, et peut-être juger... donc c’est peut-être dans ce trait de caractère où je me retrouve un peu dans le personnage.

Lorie, cela fait sept ans que tu prêtes ta voix à Clochette. Est-ce que cela t'a servi pour ta carrière d’actrice dans laquelle tu t'orientes plutôt actuellement ?
L/ C’est vrai que le fait d’avoir démarré par du doublage m’a donné encore plus envie de devenir comédienne. Et faire ça en plus de tourner des clips - parce qu’en quinze ans j’ai pu tourner plein de clips -, petit à petit, le fait de jouer la comédie, le doublage de voix... c’était vraiment la petite porte de comédienne qui s’entrouvrait, et ça m’a rassurée dans le sens où je me suis dit «tiens, j’ai vraiment envie d’essayer dans ce domaine-là».

Même question pour Alizée... c’est ton premier doublage, est-ce que cela te donne envie de faire du cinéma maintenant ?
A/ Peut-être pas du cinéma, parce que le doublage c’est quand même différent, là on est caché dans un studio. Ça fait quinze ans que je reçois des propositions de scénarios de cinéma et je n’ai vraiment pas eu le coup de cœur ou le coup de foudre pour un truc, je n’ai pas envie de faire du cinéma pour en faire et si un jour je me lance ce sera vraiment parce que je suis séduite par ce qu’on me propose, par le personnage qu’on me demande de faire. Par contre, refaire du doublage pourquoi pas, parce que j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir.
Tu aurais aimé faire une autre fée ?
A/ Pourquoi pas la fée des animaux, Noah, comme j’aime les animaux. En même temps, elles sont toutes cools.

Lorie, cela ne te fait pas bizarre d’être un peu au second plan par rapport aux autres opus ?
L/ Bah c’est vrai que cette fois-ci Clochette est un petit peu plus derrière. C’est pas plus mal parce qu’il y a plein d’autres fées, il y a la fée des animaux, la fée des fleurs, la fée des eaux, la fée des lumières... ce qui est bien aussi c’est que si à chaque fois il y a d’autres fées qui sont mises en valeur, on peut faire des épisodes à l’infini. Si à chaque fois c’est toujours «Clochette-Clochette-Clochette», ça peut s’essouffler trop rapidement. Il faut laisser un peu la place aux autres !
Ce film est la dernière aventure de Clochette, alors que ressens-tu à l’idée de...
A/ la dernière dernière ?
Oui, à ce jour, alors que ressens-tu à l’idée de quitter le personnage, au moins pour un petit moment ?
A/ elle a des ailes à la maison, elle !
L/ Je pense que c’est bien, là on a enchaîné pendant six ans, six films sur sept ans, donc là s’il y a une petite pause de quelques années c’est bien aussi, pour pouvoir après retrouver le personnage et éviter que ça s’essouffle aussi. Je pense que c’est bien pour tout le monde ! Mais elle va nous manquer, et comme ça quand on va la retrouver on va être encore plus content !

Qu’aimeriez-vous qu’il se passe dans un éventuel prochain opus ?
A/ que Nyx revienne !
L/ Moi j’aimerais bien que Peter Pan il arrive, à un moment donné, et puis Wendy, et les autres !
D’ailleurs juste pour rebondir, dans le cinquième film on pressentait qu’il allait arriver...
L/ OUI !
Tu n'as pas été trop déçue, frustrée ? Tu ne t'attendais pas à quelque chose de totalement différent ?
L/ Je ne suis pas déçue parce qu’on n’est jamais déçu quand on fait un Clochette et à chaque fois c’est toujours un bel épisode, il y a toujours plein de beaux messages, des beaux dessins, des belles chansons... mais c’est vrai que pendant tout le film je m’attendais à voir Peter Pan ou Wendy, et puis non ! Arrivée à la fin du film je me suis dit «bah ils sont où ?» Vu qu’avant on avait Crochet, M.Mouche, le crocodile aussi, on s’est dit «tiens ?» et puis non. Peut-être le prochain, je ne sais pas... ils veulent faire durer le suspense !

Quel est le premier jugement que vous avez eu sur la créature légendaire ?
A/ En fait je ne l’ai pas vraiment vue, là comme ça [NDLR : elle montre la peluche] elle est mignonne, c’est une créature qui ne fait pas peur, même si elle a des dents pointues, elle ne fait pas peur... la peluche encore moins. Mais je ne l’ai pas vue beaucoup quand j’ai tourné. Je pense qu’au début on doit juste l’entendre et on se demande ce que c’est, peut-être qu’on voit juste les courbes, je ne sais pas.
Si vous pouviez créer votre créature légendaire, à quoi ressemblerait-elle et quels seraient ses pouvoirs ?
A/ C’est une sacrée question ça !
L/ Allez intro, synthèse...
A/ Un poney... Ou ça serait peut-être une licorne, c’est pas mal une licorne, ce serait quoi son pouvoir...
L/ Faire le bonheur dans le monde ?
A/ Ouais d’effacer la maladie, les microbes dans le monde, ce serait pas mal ça !
L/ Se téléporter ?
A/ Ouais, une licorne avec des ailes quoi ! (rires)

Quel était votre personnage Disney préféré quand vous étiez petite ?
A/ Mis à part Clochette, y’en a trop... J’aimais bien Jasmine dans Aladdin, et la Petite Sirène... comme toutes les filles, je crois !
L/ Ouais y’en a plein, mais moi je resterais vraiment sur Clochette.

Y a-t-il d’autres collaborations Disney qui se profilent ?
L/ Ça fait six ans que je fais la voix de Clochette donc je pense que si il y a un prochain Clochette... oui. Et je sais qu’il y a dans les tuyaux une suite aux (Les) Indestructibles, bientôt, et comme j’étais la voix de Violette avant de faire la voix de Clochette je vais revenir sur le rôle !
A/ Après Cendrillon [NDLR : elle reprend la chanson «Tendre rêve» sur l'album We Love Disney 2], après Nyx, je ne sais pas... jamais deux sans trois, on verra ce qu’on va me proposer, mais l’aventure de We Love Disney c’était une belle aventure musicale, là c’est un doublage, la prochaine fois... on verra !

Alizée, dans un potentiel We Love Disney 3, tu voudrais chanter quoi ?
A/ J’aimais bien dans Mary Poppins la chanson où elle chante avec les pigeons, en anglais c’est «Feed the Birds». C’est une chanson que j’aimais beaucoup quand j’étais petite, que l’on connait moins mais qui est quand même très importante dans le film.

Lorie, dans la saga Clochette tu ne chantes jamais alors qu’à la base tu es une chanteuse. Est-ce qu’un projet de reprises t'intéresserait ? ou bien peut-être un rôle original avec des chansons ?
L/ En fait, au tout départ pour le premier épisode, on m’avait demandé si j’avais envie de chanter dans Clochette et j’avais répondu non, parce que je n’avais pas envie de mélanger un projet de cinéma et un projet de chanteuse. J’avais d’autres projets musicaux en préparation à ce moment-là, et je n’avais pas envie que ça se chevauche et que ça se mélange. Après si on me demande de faire une participation dans We Love Disney, avec plaisir, pourquoi pas, les chansons de Disney c’est toute mon enfance et faire partie d’un album comme celui-là avec les copains, c’est cool !
Une chanson préférée, que tu aimerais chanter ?
L/ La chanson de Pocahontas, «L’Air du vent», que je trouve magnifique et celle d’Aladdin, «Ce Rêve bleu», que je chantais aussi beaucoup quand j’étais petite. Après il y’en a plein, Le Livre de la jungle par exemple... mais ces deux-là c’était celles que je chantais.
Pas de «Libérée, délivrée» ?
L/ Là j’en peux plus, je voudrais justement qu’on me libère de cette chanson parce que... je crois que tout le monde fait une overdose de cette chanson !

Merci à tous mes collègues et amis blogueurs avec qui j'ai réalisé cette interview, et merci à Laudine pour son aide pour la retranscription !