• Warning: Use of undefined constant cinecoulisses - assumed 'cinecoulisses' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 93

    Warning: Use of undefined constant R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8 - assumed 'R_5e70617602ea15aea9ac97d77ddd7ea8' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d333407159/htdocs/_d/wp-content/themes/cinecoulisses/functions.php on line 94
  • 0 comm's
A la une
[Critique] Avengers : Infinity War
Egalement dans l'actu
[Critique] L'Île aux Chiens

[Critique] Lava

"

Comme il est de rigueur depuis maintenant plusieurs années, la sortie d'un nouveau long-métrage des studios Pixar s'accompagne d'un court-métrage... et Vice-Versa qui débarque dans nos salles dans quelques jours ne déroge pas à la tradition !

Inspiré par la beauté sauvage des îles tropicales et la splendeur des volcans sous-marins, Lava est une histoire d’amour tout en musique et en poésie qui se déroule il y a plusieurs millions d’années. Ce nouveau court-métrage est réalisé par James Ford Murphy et produit par Andrea Warren. Après une première mondiale l'été dernier au Hiroshima International Animation Festival, il aura fallu attendre près d'un an pour qu'il soit enfin dévoilé aux yeux des spectateurs du monde entier.


Lava - Extrait VO

Il est de coutume chez Pixar de laisser de jeunes réalisateurs et/ou futurs talents en devenir se faire la main sur ces oeuvres de courte durée et aux ambitions (plus) modestes. Ces «shorts» sont l'occasion pour les artistes de se faire la main sur de nouvelles technologies, tester des techniques ou des outils qui pourront se retrouver par la suite intégrés à un long-métrage.

Plus largement, ils peuvent servir de démonstration technique à l'instar du (Le) parapluie bleu, sorti en 2013, au photo-réalisme bluffant... ce même photo-réalisme que l'on retrouvera dans les décors du prochain long-métrage Le voyage d'Arlo.

Avec Lava, rien de tout ça ! Si on devait retenir une chose, ce serait la musique qui est le cœur et l'âme du court-métrage. La technique ne sert ici qu'à mettre en images (certes magnifiques) une chanson écrite par le réalisateur James Ford Murphy lui-même, suite à un voyage à Hawaï.

Il explique ainsi «Le rythme du ukulélé est le cœur même de l’émotion qui rejaillit sur toute l’histoire. La performance vocale (ndlr: en version originale) de Kuana Torres Kahele en tant que narrateur et en tant que voix de Uku – le personnage principal – offre à ce court métrage sa singularité et reflète ma passion pour la musique hawaïenne. La mélodie nous immerge dans une douce ambiance et renforce d’autant ce qui se passe à l’image, tels les gestes gracieux d’un danseur de hula ondulant au son d’un air classique tropical.»

Tendre, musical, beau et poétique... Lava est un court-métrage Pixar sympathique mais pas révolutionnaire, à découvrir dans les salles en avant-programme de Vice-Versa !