En attendant "Star Wars : Le Réveil de la Force"

A quelques heures de la sortie du 7e opus de Star Wars, Le Réveil de la Force, et en attendant ma critique du film qui arrivera ce mercredi 16 décembre - jour de sortie du film dans les salles - à 9h01 très précisément, je vous propose un petit retour en arrière en guise d'introduction...

Une saga culte

Il est des films et des sagas cinématographiques qui font partie de l'Histoire (avec un grand H) et ont depuis bien longtemps dépassé le seul cadre de la salle obscure, Star Wars est sans conteste de cette catégorie tant l'héritage du tout premier film sorti voilà bientôt 40 ans a marqué plusieurs générations de spectateurs et est aujourd'hui présente partout autour de nous !

A moins d'habiter dans une grotte ou sur une planète recluse de la bordure extérieure, il est en effet impossible pour un être humain normalement constitué (ou même pour un Wookie ou un Ewok ceci dit) de ne pas connaitre Star Wars, ne serait-ce que de nom ! A moins d'être hermétique à ce genre de films, il est également fort probable que vous ayez déjà vu au moins un des 6 opus sortis au cinéma ou aperçu un épisode d'une des nombreuses séries d'animation. Et si vous êtes un fan, je crois que je n'ai rien à vous apprendre (et ce n'est de toutes façons pas le but premier de mon article).

C'est en 1977 (1978 en France) que sortait La Guerre des Etoiles. A l'époque, la Twentieth Century Fox ne croyait pas vraiment à ce "petit" film et son créateur Georges Lucas avait dû s'engager personnellement pour que le film voit le jour. L'histoire lui donnera raison, et pas qu'un peu !! Trois ans plus tard en 1980 sortait L'Empire contre-attaque, en 1983 Le Retour du Jedi venait conclure ce qui n'était alors qu'une trilogie... une simple trilogie qui avait déjà changé l'histoire du cinéma et conquis le cœur de millions de spectateurs !

Lorsque 20 ans plus tard, G.Lucas annonce une nouvelle trilogie, l'engouement renait ! Pour patienter avant La Menace fantôme annoncé pour 1999, les trois premiers films ressortent dans des versions remastérisées et (re)travaillées ! Cette première modification des œuvres originales déclenchera l'ire des fans de la première heure qui crieront au sacrilège, G.Lucas lui expliquera qu'il peut enfin proposer les versions qu'il a toujours voulu et qu'il n'avait pas pu faire à l'époque, faute de moyens (techniques et/ou financiers).

Dès lors, chaque ressortie cinéma et/ou vidéo sera prétexte à des retouches, plus ou moins importantes. Quand il s'agit de corriger un défaut d'étalonnage ou d'effets spéciaux passe encore, mais dans de nombreuses scènes cela se traduit par une réécriture de l'histoire en remontant les images (comme dans la scène où Han Solo tue Greedo dans le premier film) ou bien encore en ajoutant des scènes/personnages numériques au milieu des marionnettes d'époque. Tout cela n'aurait pas été dramatique si les versions originales avaient été éditées, mais elles sont malheureusement encore à ce jour gardées jalousement au secret. Bref bref...

Mais revenons à notre nouvelle trilogie, ou prélogie comme il convient de l'appeler. Georges Lucas n'a en effet jamais caché son souhait de réaliser une véritable saga en 9 épisodes, regroupés eux-mêmes en 3 trilogies. Là où il a joué la carte de l'originalité, c'est qu'il a commencé par le milieu. A l'occasion de la ressortie de 1997, la première trilogie est ainsi numérotée épisodes IV, V et VI, tandis que la nouvelle trilogie correspondra aux épisodes I, II et III.

Les spectateurs vont ainsi découvrir en 2002 dans L'Attaque des clones l'inexorable montée au pouvoir de Palpatine alias Dark Sidious, la naissance de l'armée des clones, puis en 2005 dans La Revanche des Sith la chute de la République, et surtout le passé de celui qui deviendra Dark Vador, Anakin Skywalker, parce que oui... le coeur des 6 (premiers) épisodes de la saga est bel et bien Anakin Skywalker / Dark Vador, de son enfance à sa mort, de son initiation de Jedi à son passage du côté obscur, de ses doutes à sa rédemption finale dans les bras de son fils, Luke.

Depuis plus de 30 ans (1983) et en tout état de cause depuis près de 10 ans, la fin de la saga Star Wars au cinéma se déroulait sur Endor, en compagnie des Ewoks. L'Empire et l'empereur ont été défaits, Dark Vador est retourné du bon côté de la force, la rébellion fête sa victoire et l'équilibre est revenu dans la galaxie ! Bien sûr, de nombreux livres ont depuis vus le jour, pour raconter/imaginer ce qui se passe après, créant ce qu'on appelle couramment l'univers étendu. La série animée The Clone Wars a également vu le jour, racontant plus en détails ce qui se passe entre les épisodes II et III. En revanche, aucun projet de retour au cinéma à l'horizon... du moins pour le moment !

Un rachat surprise

Le 30 octobre 2012, à la surprise générale, The Walt Disney Company annonce le rachat de Lucasfilm, la société de production de Georges Lucas, le papa de Star Wars (mais aussi de Indiana Jones, entre autres). Dans la foulée, le studio annonce la sortie d'un septième film pour 2015, le premier d'une nouvelle et troisième trilogie ! Nous sommes trois ans en arrière, et il n'y a évidemment encore aucune info disponible sur les acteurs ou sur un éventuel réalisateur, mais cela suffit à relancer la machine... et l'impatience des fans !


Bob Iger, PDG de Disney, à gauche, et George Lucas, à droite, signent la vente de Lucasfilm Ltd.

Outre la production de nouveaux films, la première ambition de Disney, avec cette opération, est de développer les recettes de la franchise dont les six films ont amassé plus de 4,4 milliards de dollars au box-office mondial. Le lancement du marketing lié à l'épisode VII en septembre dernier a d'ailleurs fait l'objet d'un évènement mondial pour le dévoilement des articles, avec live-vidéo sur le net ou ouvertures des magasins à minuit. Il suffit de regarder les catalogues de jouets ou les rayons des différents magasins pour se rendre compte que Star Wars est partout autour de nous. Objectivement, la firmes aux grandes oreilles aurait tort de se priver d'une si belle poule aux œufs d'or !


Vitrine des Galeries Lafayette à Paris pour Noël 2015

Le Réveil de la Force

Ce 7e film est réalisé par J.J. Abrams. Il est produit par J.J. Abrams (again), son collaborateur de longue date Bryan Burk et la présidente de Lucasfilm Kathleen Kennedy. En plus de la réalisation et de la production, Abrams a également co-écrit le film avec Michael Arndt et Lawrence Kasdan, qui a co-écrit les films de la trilogie originale L’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi. Le film est annoncé comme étant la suite de l'épisode VI, sans plus de précisions. Tout au plus sait-on alors que l'histoire devrait se concentrer sur une nouvelle génération de héros, et qu'elle sera inédite et non pas une adaptation des romans de l'univers étendu !

En avril 2014, le casting est dévoilé à travers une photo en noir & blanc au charme d'antan. On y découvre J.J Abrams entouré de l'équipe du film et on apprend le nom des (petits) nouveaux. Les comédiens John Boyega, Daisy Ridley, Adam Driver, Oscar Isaac, Andy Serkis, Domhnall Gleeson et Max von Sydow rejoignent alors les vétérans Harrison Ford, Carrie Fisher, Mark Hamill, Anthony Daniels, Peter Mayhew et Kenny Baker au sein de ce nouveau chapitre de la saga galactique.

Cela n'aura échappé à personne que la communication autour du film a été savamment encadrée et que les informations ont été distillées avec (grande) parcimonie. Les différentes bandes-annonces ont été montées avec le plus grand soin pour ne rien révéler de l'intrigue et des liens qui unissent les personnages, faisant même tout pour brouiller les pistes. Fait suffisamment rare pour être signalé, Disney et Lucasfilm n'ont fourni aucun synopsis du film, aucune note de production et encore moins d'extrait !

Évidemment, à l'heure d'internet et des réseaux sociaux, il était possible - en creusant un peu - de trouver des infos sur le film et son scénario, encore fallait-il démêler le vrai du faux ! Certains trouveront cette politique extrême, pour ma part je m'en réjouis !

Trop nombreux sont les films où l'on a l'impression d'avoir déjà tout vu et de tout savoir avant d'entrer dans la salle, alors bien sûr il est possible de fuir le matériel promotionnel et ce qui est dévoilé, mais là le choix qui a été fait a été radical : ne rien dévoiler, en montrer le moins possible... et ça fonctionne ! Et entre nous, pensez-vous vraiment que Star Wars en ait besoin pour attirer les foules ? (à date, plus de 300.000 billets de cinéma ont déjà été vendus rien qu'en France pour les prochaines semaines)

Mais alors, ce film dont tout le monde parle tant et sur lequel on ne sait pas grand-chose, que vaut-il vraiment ?