• 0 comm's
A la une
[Critique] La Belle et la Bête
Egalement dans l'actu
[Critique] Baby Boss

[Critique] Panique tous courts !

En préambule

Stéphane Aubier et Vincent Patar, aujourd'hui plus connus sous le pseudo « Pic Pic », jouissent d'une renommée publique et critique dans le monde de l'animation. Les deux animateurs belges à la poésie folle dingue se sont rencontrés à Bruxelles en 1986 et cela fait maintenant plus de 30 ans qu'ils travaillent ensemble. Court-métrages, clips, série TV, long-métrage, animation traditionnelle, papier découpé, stop-motion... les deux comparses sont des « touche-à-tout ». Outre la saga Panique, ils sont connus pour avoir réalisé Ernest et Célestine avec Benjamin Renner sorti en 2012. Ils développent actuellement un nouveau long-métrage en animation 2D que l'on a déjà hâte de découvrir !

Depuis près de 20 ans, la saga Panique met en scène une dizaine de personnages de ferme piochés dans les caisses à jouets de notre enfance. Le fermier Steven et sa femme Janine vivent dans un village de carton-pâte, aux côtés de leurs voisins, Cheval, Indien et Cowboy, dont la seule raison de vivre est de produire le plus grand désordre à partir du plus petit événement. Le village de carton-pâte abritant ces désormais célèbres personnages est devenu un véritable objet de culte et l’univers de Panique est aujourd'hui une véritable marque de fabrique : héros aux silhouettes de jouets enfantins, décors bucoliques, ambiance rock’n’roll, répliques absurdes, casting aux accents inimitables (Aubier et Patar eux-mêmes mais aussi des grands comédiens belges comme Poelvoorde, Lanners ou encore Jannin)...

En 2003, la série culte et déjantée Panique au Village voyait le jour. Ses 20 épisodes ont été diffusés sur Canal+ et ont ensuite fait le tour du monde des festivals et des télévisions jusqu’à tomber entre les (bonnes) mains des Studios Aardman qui en ont assuré la version anglaise. En 2009, un long-métrage reprenant les personnages principaux et certains éléments dramatiques de la série a vu le jour et a même été présenté en sélection officielle du Festival de Cannes.

Aujourd'hui, les « Pic Pic » nous invitent à découvrir - grâce au distributeur Gebeka - Panique tous courts !. Cette compilation réunit leurs dernières productions La rentrée des classes et le Le bruit du gris, précédés de 2 épisodes de la série télé.

Ces quatres courts-métrages sont des films d’animation en volume, réalisés image par image - ou stop motion en anglais. Par la minutie du cinéma d’animation image par image, les films nous proposent des histoires drôles où les jouets se découvrent un supplément d’âme. A la différence d’un dessin animé, la « stop motion » s’empare d’objets et d’éléments du réel pour leur conférer l’illusion du mouvement.

Notre avis


Le bruit du gris

En plan fixe, le hall de la maison de Cheval, gris et terne. Cowboy, Indien et leurs comparses, plus allumés les uns que les autres, remplissent le lieu, lui donnant vie, couleur et son. Mais c'est sans compter une étrange présence extérieure qui en a décidé autrement...

Le bruit du gris est une toute nouvelle production du studio. En 3 minutes, le film met en scène tous les personnages dans un décor sombre et épuré, telle une bande-annonce pour le studio. Il a pour mission d'introduire l'ensemble des protagonistes aux spectateurs en quelques images, ce qu'il fait avec brio. La réalisation et la mise en scène sont très simplistes (plan fixe, animation sacadée) mais l'idée de l'intervention extérieure à travers cette main « divine » qui veut absolument remettre en place tout ce que les protagonistes viennent de chambouler est bien trouvée. Simple et efficace !


Janine et Steven en vacances

Laurent, le neveu de cheval et Janine et Steven en vacances sont deux épisodes de la série TV. Plus aboutis que Le bruit du gris, ces deux « petits » films bénéficient d'un vrai scénario et d'une vraie mise en scène. Absurdité et décalage sont au programme, avec une touche d'humour belge savoureux. On a qu'une envie en sortant de la salle : découvrir les autres épisodes de la série !


La rentrée des classes


La rentrée des classes (bis)

Indien et Cowboy sont sur le départ pour une magnifique croisière sur un paquebot de luxe, mais ils se sont emmelés les pinceaux. Ils ont complètement oublié qu'aujourd'hui, 1er septembre, c'est la rentrée des classes ! Adieu les îles exotiques, nos amis se retrouvent désespérés sur les bancs de l'école à subir la monotonie des cours. Mais quand la Directrice organise un grand concours pour gagner un voyage sur la Lune, nos amis sont évidemment prêts à tout pour le gagner...

Ce n'est pas pour rien si La rentrée des classes à été présenté dans de nombreux Festivals, et primé à NYICFF 2016 ainsi qu'à Annecy 2016 (où il a reçu le Prix du jury pour un spécial TV)... des récompenses amplement méritées ! En 26 minutes, Stéphane Aubier et Vincent Patar nous offrent un condensé d'absurde et de burlesque, mais aussi d'aventure et de rebondissements, avec des personnages réellement attachants et même touchants. Alors que Cowboy et Indien sont prêts à tous pour gagner le voyage sur la Lune, même aux pires tricheries, on ne peut qu'être bluffé par leur imagination pour emporter ce prix et par toutes les trouvailles visuelles et scénaristiques qu'il en découle. Si vous vous demandez ce qu'il se passe à l'intérieur de la tête d'un cochon qui dort, la réponse se trouve dans ce film. La mise en scène et la réalisation sont impeccables et l'histoire tient parfaitement la route. Une vraie réussite !

En conclusion

Avec Panique tous courts !, Cheval, Cowboy, Indien et leurs amis nous entrainent dans leurs aventures délicieusement drôles et absurdes... Rendez-vous dés maintenant au cinéma pour une bonne dose d'humour belge, de bonne humeur et de stop-motion !