Les Amandiers : le poison du théâtre dans une jeunesse qui nous file entre les doigts

Valeria Bruni Tedeschi a puisé dans la moelle des acteurs, et dans sa propre mémoire, lorsqu'elle était élève de l'école de théâtre de Patrice Chéreau à la fin des années 1980.

-

AccueilDivertissementFilmsLes Amandiers : le poison du théâtre dans une...

Valeria Bruni Tedeschi, l’actrice et réalisatrice franco-italienne, continue à mettre l’accent sur l’autofiction avec Les Amandiers. Ce thème, qu’elle privilégie depuis son premier film, “Il est plus facile pour un chameau…”, jusqu’à son dernier film, “Les Estivants”, est toujours marqué par des accents autobiographiques qui renvoient directement aux expériences de Bruni, sœur de l’ex-première dame de France et chanteuse Carla Bruni.

Son nouveau film trouve sa raison d’être dans l’amour de Bruni pour le jeu (elle a été actrice avant de devenir réalisatrice, apparaissant même dans “Munich” de Steven Spielberg) et dans son amour pour Patrice Chéreau, le célèbre metteur en scène de théâtre et de cinéma français qui a été une référence centrale pour Bruni et pour plusieurs générations d’étudiants.

D’ailleurs, et pour faire bonne mesure, Bruni a été dirigé par Chéreau lui-même dans “La Reine Margot”. Il n’est donc pas surprenant que “Les Amandiers” soit l’hommage de Bruni à son mentor, ainsi qu’à la fureur irrévérencieuse de la jeunesse et au théâtre lui-même en tant qu’expression de l’élan artistique. Se déroulant à la fin des années 1980 et adaptant les propres expériences de Bruni, l’histoire raconte le parcours d’un groupe de jeunes acteurs et actrices qui rejoignent la prestigieuse école de théâtre Amandiers du metteur en scène Patrice Chéreau, interprété à cette occasion par Louis Garrel ; à ses côtés, Micha Lescot joue le rôle de Pierre Romans, le codirecteur de la compagnie.

Voir aussi   Karan Soni s'apprête à jouer Spider-Man India dans "Across The Spider-Verse"

Les jeunes sont interprétés par Nadia Tereszkiewicz (César du meilleur espoir féminin pour Les Amandiers), Sofiane Bennacer, Vassili Schneider et Suzanne Lindon, et la pièce qu’ils jouent est Platonov de Tchekhov.

LES AMANDIERS | Bande-annonce

Une intensité débridée

Dans sa passion pour ses années de jeunesse et d’école, Bruni oublie une maxime qui pèse souvent sur les vertèbres du théâtre (et de l’art dramatique en général) : les acteurs et les actrices sont des personnes intenses. Dans “Les Amandiers”, le groupe qui entre à l’école d’art dramatique est composé de jeunes gens quelque peu inconscients, désireux de vivre et d’expérimenter, d’essayer des choses ; pourtant, le metteur en scène tente de les montrer comme des interprètes intéressants et tourmentés, alors qu’en réalité ils ne sont guère plus que des personnes toxiques et lascives qui réduisent leurs intentions aux limites d’un lit conjugal.

Il y a un sous-texte séduisant, celui de jouer pour ne pas avoir à prendre de décisions, de vivre avec les phrases d’autrui. Bruni place le théâtre au centre d’une réalité qui cherche l’authenticité de l’histoire en mettant en scène la jeunesse fugace qui, pas à pas, décision après décision, glisse entre les doigts des protagonistes comme celui qui devient père à l’âge de 19 ans.

Cette jeunesse est ravagée par les tendances suicidaires, les abus sexuels, les différents existentialismes et, bien sûr, le sida, qui ne fait pas de prisonniers et marque ceux qui en sont atteints d’une encre indélébile. Bruni aborde ces thèmes avec une complaisance lassante et insupportable, tentant d’élever le spectacle à une catégorie déifiée, supérieure au reste. Sur ce point, nous sommes plus proches de Harrison Ford et de sa vision de son travail comme un job comme un autre, où l’on s’engage, on travaille et on s’en va. Sans intensité ni artificialité, sans déification.

Voir aussi   Mission Pays Basque : une comédie française au coeur du pays basque

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Cine Actu

La rumeur de Spider-Man 4 affirme que de grands personnages de Marvel rejoindront Tom Holland

Les fans du MCU ont réclamé de nouvelles informations sur Spider-Man 4 depuis son annonce. Bien sûr, les grèves...

Oppenheimer’ a un problème au Japon : Christopher Nolan fait face aux blessures ouvertes d’Hiroshima et de Nagasaki

Le succès au box-office d'"Oppenheimer", bien que partiellement éclipsé par les triomphes spectaculaires de "Barbie" (Greta Gerwig, 2023), a...

Mission Pays Basque : une comédie française au coeur du pays basque

Après avoir connu un succès notable avec son premier long-métrage, "L'ascension", le réalisateur Ludovic Bernard présente sa deuxième œuvre...

Indiana Jones et le temple maudit : Que sont devenus les acteurs du film culte ?

Indiana Jones et le temple maudit réunit une excellente brochette d'acteurs talentueux, et bon nombre des visages les plus...

Terminator : Quand James Cameron réinvente la franchise grâce à l’intelligence artificielle

James Cameron est un visionnaire en matière d'effets spéciaux et d'histoires de science-fiction. Avant des films comme "Titanic" et...

El silencio : un thriller Netflix plein d’incohérences narratives

La minisérie El silencio sur Netflix est à mi-chemin entre l'enquête et la psychologie, mais s'auto-sabote avec un scénario...

Tendance

La rumeur de Spider-Man 4 affirme que de grands personnages de Marvel rejoindront Tom Holland

Les fans du MCU ont réclamé de nouvelles informations...

Oppenheimer’ a un problème au Japon : Christopher Nolan fait face aux blessures ouvertes d’Hiroshima et de Nagasaki

Le succès au box-office d'"Oppenheimer", bien que partiellement éclipsé...

Vous pourriez aussi aimerRELATED
Recommandé pour vous